Assistance informatique à domicile sur Angers et sa périphérie – Tel: ...

Outils du site


installation_de_gnu_linux

Installation de GNU/Linux

GNU/Linux fait obstacle à l'obsolescence programmée et au vol de données par les grandes sociétés informatiques (Crédits : Montage infographique : ordi49.fr ; à gauche, les parodies de logos des systèmes d'exploitation Microsoft Windows, Apple MacOs et Google Android fournies par openclipart.org en licence Domaine Public ; à droite, le logo de GNU par Victor Siame sous Licence Art Libre, et Tux le logo de Linux par Larry Ewing sous licence Domaine public)

GNU/Linux est un système d'exploitation créé par des hackers pour des hackers sur le modèle originel de UNIX. Il peut s'installer sur la quasi-totalité des PC, est ultra-personnalisable, et est décliné dans plus de 500 variantes appelées distributions dont la plupart sont gratuites et indépendantes du business informatique. De surcroît, comme GNU/Linux est créé par des hackers, il est beaucoup plus sécurisé et rapide que Micro$oft Window$, et fonctionne même sur des vieilles machines.

À lire sur sur wiki.ordi49.fr :

Vous n'êtes pas (encore) un hacker mais souhaitez expérimenter GNU/Linux ? Ce n'est pas grave mais sachez que vous devrez être relativement autonome. En effet, je ne pourrai pas beaucoup vous aider par téléphone ou par email, parce que mon temps libre de bénévolat est réduit et que je réponds aux demandes avec un délai variable dépendant essentiellement de ma charge de travail. Par ailleurs, si l'informatique ou le numérique vous rend anxieux, alors migrer de Windows à GNU/Linux sans l'accompagnement soutenu d'un proche n'est pas pour vous !

Synthèse comparative humoristique des 3 principaux systèmes d'exploitation :
Comparatif symbolique entre les 3 principaux systèmes d'exploitation (Crédit : anonymous pour chan4chan.com sous licence Domaine Public)

Vous n'avez pas peur de GNU/Linux et voulez en savoir plus concernant son installation par mes soins ? Alors entrons dans le vif du sujet par quelques informations de contexte :

Le contexte actuel de mes installations de GNU/Linux

Tout informaticien qui propose d'installer GNU/Linux privilégie la distribution qu'il connaît le mieux, parce qu'il sait que l'utilisateur est susceptible de lui demander une assistance, une formation, une maintenance.

La distribution que je connais le mieux est GNU/Linux Devuan parce que je l'utilise 7/7j depuis sa création en 2017. Celle que je connais le mieux juste après Devuan est Debian – dont Devuan est dérivée – parce que je l'ai utilisée 7/7j à partir de 2009. Celle que je connais le mieux juste après Debian est Lubuntu – variante allégée et moins espionne de Ubuntu –, parce que je la surveille de loin et que j'ai utilisé la variante Kubuntu 7/7j de 2006 à 2008.

La distribution la plus connue en France est Ubuntu, d'une part parce qu'elle est grand public (large communauté francophone), d'autre part parce que les informaticiens néophytes ou totalement incompétents sous GNU/Linux la choisissent quand un client leur demande ce genre de système d'exploitation. Très dynamique, sa communauté française ubuntu-fr.org permet en effet aux utilisateurs débrouillards de trouver des réponses à leurs questions ou problèmes.

Après Ubuntu, la distribution la plus connue en France est probablement Linux Mint, basée sur Ubuntu avec des changements cosmétiques, mais aucun changement fondamental au niveau technique (la tendance croissante à délaisser Ubuntu pour adopter Linux Mint relève probablement d'une motivation à vouloir se distinguer de la masse).

En ce qui me concerne, j'utilise Devuan parce qu'elle est basée directement sur Debian et son noyau Linux-libre conçue comme un système d'exploitation robuste et universel, et parce qu'elle est l'une des rares distributions GNU/Linux qui n'imposent pas à l'utilisateur le sous-programme systemd, une usine à gaz contraire à l'esprit du système d'exploitation UNIX que je ne peux développer ici, et que par effet de mode, même Debian a fini par adopter1).

Je constate régulièrement que les maintenances curatives de mes serveurs GNU/Linux sous le système classique UNIX System V sont bien plus efficaces que celle de mes serveurs sous systemd imposés par Debian, Ubuntu, Linux Mint et Cie. Heureusement, les distributions GNU/Linux des particuliers ne sont généralement pas des serveurs informatiques, leur maintenance curative est donc généralement beaucoup plus simple, et il est même très rare que des clients m'appellent pour une maintenance curative sur un système GNU/Linux que j'ai installé. Mais sachez que le temps de dépannage (que je facture à l'heure déclaré en CESU) étant dépendant de la complexité des systèmes, mes maintenances curatives de votre système d'exploitation GNU/Linux seront d'autant moins intéressantes financièrement que votre distribution sera éloignée de Devuan.

Mon gradient approximatif de compétence en fonction des distributions GNU/Linux :

Devuan
Debian
PureOS, gNewSense, Emmabuntüs DE, PrimTux
Ubuntu, Lubuntu, Xubuntu, Trisquel GNU/Linux
Linux Mint, Kubuntu
Emmabuntüs, DFLinux
CentOS, Fedora
OpenMandriva Lx, Mageia, Rosa Linux Fresh, PCLinuxOS
Sabayon Linux, Parabola GNU/Linux-libre, Manjaro Linux
Zenwalk, OpenSUZE, Dragora GNU/Linux-libre, GuixSD
Gentoo, Arch Linux

Les distributions GNU/Linux que je peux installer

En tant que professionnel, je me dois d'installer chez moi au préalable tout système d'exploitation que j'installe chez mes clients. Or mon temps libre pour expérimenter les différentes distributions GNU/Linux est très limité. C'est la raison pour laquelle, je ne m'autorise à installer chez vous que les distributions GNU/Linux figurant dans la liste ci-dessous (leur licences sont gratuites) :

  • Debian : Distribution universelle (pour tous les usages, tous les métiers), livrée 100% libre avec un noyau Linux-libre, mais dans laquelle on peut installer des logiciels privateurs (= non libres). Debian est créée par l'association états-unienne Software in the Public Interest
  • Devuan : Distribution dérivée directement de Debian mais sans imposer l'usine à gaz systemd. Devuan a été créée par les Veterans Unix Admins (VUA), groupe de dissidents de Debian qui ont rejoint l'association hollandaise Dyne.org (en). Mon programme de post-installation de Devuan pré-configure le système pour l'isolation multi-utilisateurs dans un cadre familial, ajoute quelques petits outils pour faciliter certaines maintenances et un petit manuel utilisateur de ma composition.
    Note importante : La version actuelle Devuan 2 s'approche de la fin de son cycle de vie. Devuan 3 est en phase de beta test depuis le 15 mars 2020, et passera prochainement en version Release Candidate. Elle devrait logiquement être publiée en version stable au cours du deuxième semestre 2020, peut-être même cet été
  • Ubuntu ou sa variante graphique plus légère en mémoire Lubuntu : Distribution lointaine dérivée de Debian avec systemd, un Noyau Linux privateur de liberté (= non libre) comportant potentiellement des portes dérobées, des logiciels espions2) et des logiciels plus ou moins bugués dans les versions de Ubuntu qui sont publiées tous les 6 mois. Ubuntu est créé par la société britannique Canonical qui a établi un partenariat avec… Microsoft3)
    Note importante : La prochaine version solide (avec un support à long terme) d'Ubuntu sera publiée comme tous les deux ans en avril 2020. Les versions intermédiaires d'Ubuntu sont publiées tous les 6 mois et contiennent plus de bugs
  • Linux Mint : Distribution directement dérivée de Ubuntu avec quelques changements cosmétiques. Linux Mint n'a pas d'existence juridique formelle. Ses développeurs sont regroupés autour du projet Github Linux Mint (en)
  • Trisquel : Distribution dérivée de Ubuntu après un long processus de retrait de tout le code informatique privateur (= non libre). Elle reste cependant dépendante du sous-programme systemd imposée à l'utilisateur. Trisquel est soutenue et financée par la célèbre association de hackers Free Software Foundation qui milite pour un changement de société : comme elle force les utilisateurs à utiliser exclusivement des logiciels libres, elle est donc malheureusement compatibles avec peu de matériels informatiques. Trisquel est créé par l'"Association Trisquel pour le développement et la promotion des logiciels libres" basée en Espagne.
    Note importante : La version actuelle Trisquel 8 approche de la fin de son cycle de vie. Trisquel 9 devrait être publiée en 2020
  • Live Boot USB / Live Boot CD Tails : Distribution ultra-sécurisée dérivée de Debian, ne s'installant pas sur un disque dur mais uniquement sur une clé USB, et spécialisée dans la communication privée par internet. Tails est développé par des programmeurs anonymes dont le serveur du code source public (en) est basé en Autriche

Précautions à prendre avant l'installation d'une distribution GNU/Linux

Matériels incompatibles

Un certain nombre de matériels informatiques sont peu ou pas du tout compatibles avec GNU/Linux. Pour les matériels externes au PC comme les imprimantes et scanners, on peut se renseigner au préalable. Pour les matériels internes (cartes son, carte wifi, etc.) – en particulier des PC portables –, il faut effectuer un test en démarrant l'ordinateur sur le Live Boot CD de la distribution.

Depuis des années, la société allemande Turboprint vend pour 40 euros pièce, des pilotes linux d'imprimantes pour un grand nombre de modèles des marques Brother, Canon, Epson et HP :
turboprint.info > Printer Drivers for Linux - Supported Printers

Logiciels incompatibles

  • La plupart des logiciels libres dont le développement n'est pas abandonné sont supportés sous GNU/Linux : Mozilla Firefox, Mozilla Thunderbird, VLC Media Player, LibreOffice, etc.
  • La quasi-totalité des logiciels Microsoft ne sont pas compatibles GNU/Linux : Microsoft Office, Microsoft Outlook, etc.
    Curieusement, Microsoft propose une version de son logiciel privateur Skype pour Linux : il n'est pas recommandé d'installer ce logiciel privateur sur un système d'exploitation entièrement libre. Ce serait comme faire entrer le loup dans une bergerie. Comme les logiciels libres sont de par leur conception, exempt de sous-programme malveillant, il n'existe pas d'antivirus efficace sous GNU/Linux. Or un courant de pensée nationaliste considère GNU/Linux comme une menace pour les intérêts des USA…
    En revanche, l'installation de Skype pour Linux est cohérente sur un système GNU/Linux non entièrement libre qui contient déjà potentiellement des portes dérobées comme Ubuntu, et ses dérivées Linux Mint et Cie.
  • Certains logiciels de la société Google sont compatibles GNU/Linux. Les considérations vis-à-vis de Microsoft s'appliquent également à Google.
    Le navigateur web Chromium conçu par Google fait exception : c'est en effet le logiciel libre sur lequel l'entreprise greffe ses modules espions pour livrer le navigateur web Google Chrome aux utilisateurs Windows. La plupart des distributions GNU/Linux proposent donc le logiciel libre Chromium dans leurs dépôts logiciels respectifs4). Malheureusement, les mises à jour de sécurité de Chromium ne sont plus assurées (plus compatibles) lorsque la version GNU/Linux commence à prendre de l'âge (c'est par exemple le cas actuellement pour Devuan 2)
  • La quasi-totalité des logiciels de la société Adobe ne sont pas compatibles GNU/Linux : Le logiciel libre GIMP est aussi efficace, professionnel et réputé que Adobe Photoshop
  • La plupart des jeux commerciaux ne sont pas compatibles avec GNU/Linux
  • Le logiciel libre Wine permet de faire fonctionner plus ou moins correctement certains logiciels conçus pour Windows qui ne nécessitent pas de pilote de périphérique. Malheureusement, cette compatibilité relative cesse pour certains logiciels lorsque la version GNU/Linux commence à prendre de l'âge (c'est par exemple le cas actuellement pour la version Windows de Mozilla Firefox sous Devuan 2)

Déroulement d'une installation

  1. Phase préalable de sauvegarde des données personnelles du disque dur, que vous pouvez effectuer en grande partie vous-même
  2. Si vous souhaitez conserver Windows5) sur le disque dur à côté de GNU/Linux (Menu du choix GNU/Linux ou Windows présenté brièvement à chaque démarrage de l'ordinateur), phase préalable de réduction de ou des partitions de type Microsoft NTFS :
    1. Si ces partitions sont pleines, suppression manuelle de fichiers que vous pouvez effectuer vous-même
    2. Défragmentation de ces partition que vous pouvez-effectuer vous-même, UNIQUEMENT SI LE DISQUE DUR EST ÉLECTRO-MÉCANIQUE (disque qui émet un faible bruit de "grattage" lorsqu'on lit ou écrit dessus). S'il s'agit au contraire d'un disque dur ultra-rapide de technologie SSD (mémoire flash), une DÉFRAGMENTATION RISQUERAIT DE LE BOUSILLER ! (ou à minima de vieillir prématurément)
    3. Réduction de ou des partitions de type Microsoft NTFS afin de laisser la place pour les futures partitions de type EXT4 et linux-swap. C'est une opération technique qui ne pose pas de problème aux personnes expérimentées6)
  3. Test préalable du fonctionnement des cartes vidéos, audio et réseau de votre PC en le démarrant sur le Live Boot DVD "Desktop" de la distribution GNU/Linux qui sera installée
  4. Installation de la distribution GNU/Linux depuis son DVD officiel d'installation. La durée d'installation stricto-sensu peut durer 45 minutes ou plus selon la vitesse de votre disque dur (les disques dur ralentissent avec l'âge) et votre débit de téléchargement par Internet
  5. Post-installation complémentaire si vous avez opté pour GNU/Linux Devuan : Je démarre mon programme de post-installation qui pré-configure le système pour l'isolation multi-utilisateurs dans un cadre familial, installe les composants logiciels couramment utilisés par le grand public (multimedia, etc.), ajoute quelques petits outils pour faciliter certaines maintenances, et un petit manuel utilisateur de ma composition. Cette phase peut durer 25 minutes ou plus selon la vitesse de votre disque dur et votre débit de téléchargement par Internet
  6. Accompagnement pour la prise en main du système d'exploitation GNU/Linux :
    1. Si besoin, installation du pilote wifi puis connexion au réseau wifi
    2. Installation éventuelle des pilotes d'imprimante et/ou scanner et d'autres pilotes pour d'autres périphériques
    3. Copie éventuelle de vos données sauvegardées dans votre dossier personnel qui est désormais situé sur la partition EXT4 nouvellement créée sur le disque dur
    4. Personnalisations éventuelles de l'interface du bureau (fond d'écran, etc.) et de logiciels (Mozilla Firefox, etc.)
1)
Note : systemd est un sous-programme invisible pour l'utilisateur, sauf lorsque celui-ci veut dépanner ou personnaliser son système
4)
l'équivalent de Chromium porté sous Windows par des développeurs indépendants s'appelle Iridium : iridiumbrowser.de (en).
5)
La mise à niveau d'une licence Windows 7 activée vers une licence Windows 10 est gratuite. Pour plus d'information, voir mon fichier PDF :
file.ordi49.fr > 4 scénarios d’installation gratuite de Windows 10 à la place de Windows 7.pdf
installation_de_gnu_linux.txt · Dernière modification: 17/03/2020 07:07 de Médéric

Outils de la page